L'âge du bronze (d'après Frouard et ses moulins de Lucien Geindre)

Thumbnail image 

Reconstitution des habitations du Saule Gaillard - Photo Musée Lorrain

 Plusieurs découvertes témoignent d'une occupation humaine sur le site de Frouard à cette époque.Thumbnail image

Le "trésor de Frouard", un ensemble d'objets en bronze acquis par le Musée Lorrain auprès d'un antiquaire parisien dont la découverte remonterait avant 1870. Le lieu ou a été trouvé ce trésor n'est pas connu. LucienGeindre évoque deux possibilités soit l'éperon barré de la cote de Pimont qui surplombe le fond d'Hardillon, soit le plateau des Rays. Parmi les différentes pièces figure un "tintinabulum" composé de disques sonores et des objets divers dont des bracelets, faucilles, marteaux, haches, rasoirs. Lucien Geindre situe l'origine de ces objets au bronze récent (entre 800 et 500 ans avant J. C.).

Des sépultures plates datant de 1200 avant J.C. retrouvées au dessus au lieu-dit "les damboulits", au dessus du cimetière. Ces tombes possédaient chacune une urne cinéraire des colliers de verroterie et d'ambre et pour certaines des des harnachements, des couteaux, des ceintures et des fers de lance.

L'éperon barré de la côte du Pimont qui forme un camp retranché fermé par un mur de 250m haut de 1,5 m et dont il reste quelques vestiges. A ce jour, aucune trace d'habitation n'y a été retrouvée.

Photo ci-contre : Le Titilabulum (Photo Musée Lorrain)

  Ci-dessous : Détails des habitations - Photo Cl MORLON

 Thumbnail imageThumbnail image

 Thumbnail image