LE CHATEAU FORT DE FROUARD

Histoire

La terre de Frouard relevait du duché de Lorraine et le toponyme d'origine germanique n'apparaît dans un document écrit qu'en 1262. En 1263, le duc Ferri III concéda une chartre de franchise à « Froart nostre chastel et le bore » en prenant comme modèle la célèbre chartre de Beaumont-en-Argonne. Le comte de Champagne se porta garant du respect de cet engagement qui évolua en dépendance vassalique à partir de 1300 et conduisit le duc à prêter hommage pour Frouard au roi de France héritier de la Champagne. Ce lien féodal persista jusqu'en 1465 quand le roi Louis XI voulut bien y renoncer.

Le duc fît édifier sur l'éperon au-dessus du village un château avant 1263 pour surveiller sa frontière avec l'évêché de Toul à l'ouest, le comté de Bar au nord et l'évêché de Metz à l'est. Il constituait un avant-poste de Nancy dont il couvrait l'approche septentrionale. En 1313, le duc Ferri IV infligea une sévère défaite au comte de Bar allié à l'évêque de Metz dans la plaine sous Frouard.

En 1350-1352, le bourg de Frouard fut pillé par une troupe messine qui menaça le château mais sans l'attaquer. Au milieu du XVe s., le château était placé sous

le contrôle des sires de Nancy-Lenoncourt, vassaux et officiers ducaux qui en

assuraient la garde et l'entretien.

L'expansion bourguignonne en Lorraine donna un nouveau rôle au château. En effet, l'évêché de Toul passa aux mains d'un prélat favorable aux bourguignons et accueillit des troupes à Liverdun qui attaquèrent les terres lorraines dont le château de Custines en 1467-1468 et l'incendièrent. Le maréchal de Lorraine,

Jean de Fénétrange, entreprit des travaux de fortification dans le bourg et au château pour empêcher ces incursions Nous ne connaissons pas le détail des travaux réalisées à cette occasion.

Le château ne devint jamais un centre administratif ou résidentiel et resta une dépendance de Nancy. Comme les autres châteaux de la région il fut démantelé en 1635 par les armées françaises et servit de carrière au XVlll et XIXe s.

Extrait du document établi par l'Association Histoire et Archéologie du Château Lorrain établi par convention du 18 avril 2000 entre la ville de Frouard et cette association

Le Site

Le site correspond à l'angle du plateau des Rays (altitude 305 m) qui domine le confluent de la Meurthe et de la Moselle (altitude 110 m). L'érosion différentielle a isolé un éperon large de 45 m et long de 125 m dans le sens nord- sud séparé du plateau (A) par un fossé large de 10 m, profond 5 m et long de 30 m, taillé dans le socle calcaire A) et qui a servi à se procurer la pierre nécessaire à la construction du château.

Le château ne présente aucune liaison avec le village situé à mi-côte.