L’environnement naturel de Frouard et des communes avoisinantes est constitué d’un ensemble de coteaux verdoyants qui accueillirent jadis la vigne et les vergers. Dans le fond des vallées coulent deux rivières importantes, la Meurthe et la Moselle, qui ont donné le nom du département. Leur confluent à Frouard au lieu-dit la Gueule d’Enfer a tracé toute l’histoire de notre commune.

Des routes anciennes qui ont permis les migrations successives de peuples venant de l’est et du sud aux voies modernes qui ont permis l’industrialisation du bassin de vie, nos villages ont vécu des évolutions diverses transformant radicalement les paysages au cours des siècles.

aquarelle-rachet

La nature y retrouve son compte avec de multiples cours d’eau secondaires, des forêts où le hêtre domine, de nombreux jardins et vergers ainsi qu’une faune et une flore variées que les pesticides n’ont pas trop décimée.

Le paysage et le sous-sol portent encore les traces du passé agité de notre région qui a connu l’époque hertzienne avec des montagnes dignes de l’Himalaya, pour s’effondrer et devenir une mer intérieure, puis subir la poussée des Alpes et modifier la direction de certains cours d’eau et enfin devenir ce paysage calme et reposant que nous avons sous les yeux.

Les quelques pages Internet qui suivent et suivront tenteront de mettre en valeur de façon simple notre environnement où l’eau est notre richesse puisque généreuse mais raisonnablement.

Illustration : Aquarelle de Yannick RACHET